Les affections de la peau de votre enfant

Les affections de la peau de votre enfant

C’est essentiellement durant les trois premiers mois de sa vie que l’enfant est susceptible de souffrir d’affections. Bien traitées, ces dermatoses disparaissent rapidement.

Le nouveau né peut présenter un certain nombre de troubles ou d’anomalies durant les premières semaines ou les premiers mois de sa vie. Ces troubles proviennent d’une difficulté d’adaptation de l’enfant au milieu extra-utérin ou d’une contamination extérieure. Ils concernent principalement deux organes : la peau et l’appareil digestif. La peau de l’enfant, douce et nette à la naissance, peut subir des altérations : rougeurs, croûtes dues à des inflammation, infections et allergies diverses.

Les croûtes de lait

Les croûtes de lait du nourrisson sont souvent spectaculaires mais demeurent sans gravité. Elles apparaissent entre la deuxième et la troisième semaine de vie. La sécrétion de sébum, très importante dans les trois premières années de l’enfant, se traduit par la formation des croûtes sur l’épiderme. Légèrement infectées, ces croûtes prennent un aspect blanchâtre caractéristique. Elles ressemblent à des squames d’épaisseur variable, graisseuses, qui adhérent à la peau. Elles sont localisées sur le front, les tempes, le cou, la région derrière, les oreilles et le cuir chevelu.

Le traitement
Le traitement consiste à ramollir les croûtes pour faciliter leur ablation : il faut appliquer de la vaseline, de l’huile d’amende douce, ou frotter avec une petite éponge ou un coton savonneux. Les croûtes sont ensuite badigeonnées avec une solution désinfectante. Pour prévenir toute surinfection, l’utilisation d’une pommade antibiotique est nécessaire.

L’eczéma du nourrisson

L’eczéma, manifestation allergique très fréquente chez le nourrisson, débute généralement vers l’age de trois mois.

Les symptômes
L’eczéma apparaît d’abord sous la forme d’un érythème : la peau est sèche, rouge et squameuse. Elle se recouvre ensuite d’une multitude de fines vésicules, et démange énormément. En règle générale, les lésions restent localisées aux joues et aux oreilles. Elles sont susceptibles de s’étendre si l’enfant de gratte.

L’affection se propage alors en différents endroits du corps, avec une prédilection pour les plis cutanés (ceux du coude et des genoux), le dos des mains, le front, la région du cou et le thorax. Les conséquences du grattage se traduisent par un éclatement des vésicules, un débordement, et créant un risque de surinfection.

L’eczéma disparaît la plupart du temps entre dix-huit mois et deux ans, mais les lésions peuvent réapparaître ultérieurement par poussées, aux mêmes endroits, et s’accompagner de démangeaisons et de fatigue.

Les causes
Les causes de l’eczéma ne sont pas bien connues. Mais la présence d’un eczéma révèle souvent un terrain allergique chez l’enfant ou une prédisposition héréditaire aux manifestations allergiques. Il n’est pas rare de voir les enfants atteints par l’eczéma manifester également des allergies respiratoires, en particulier des crises d’asthme.

Le traitement
Le traitement consiste à :
  Lutter contre le dessèchement de la peau ;
  Prendre un médicament antihistaminique pour calmer les démangeaisons ;
  Baigner l’enfant en utilisant un savon adoucissant ou lui passer une crème à la sortie du bain ;
  S’abstenir d’habiller l’enfant avec des vêtements en tissus synthétiques ou en caoutchouc ;
  Appliquer des règles simples d’hygiène locale : habillement léger et non serré, port de vêtement en coton.