Mauvaise haleine : Que faire ?

Mauvaise haleine : Que faire ?

L'halitose est un désagrément fréquent, souvent vécu de façon honteuse. Avoir mauvaise haleine n'est pas une fatalité, il existe des tas de gestes simples et efficaces pour y remédier.

L' halitose, plus couramment appelée mauvaise haleine est une sensation de mauvais goût dans la bouche. Elle provoque une odeur désagréable, due à la présence de bactéries. Ces bactéries s'accumulent au milieu des débris alimentaires ou lors d’une inflammation des gencives pour provoquer une odeur désagréable.

Ce problème affecte non seulement la personne concernée mais aussi son entourage. Dans la plupart des cas, il s’agit toutefois d’un problème anodin, mais il se peut aussi dans de rares cas que le problème soit lié à une maladie.

La mauvaise haleine n'a rien d'un phénomène mystérieux. Ce syndrome appelé halitose provient de bactéries volatiles qui s'incrustent dans les papilles et sur le dos de la langue pendant le sommeil. La salive étant moins abondante durant la nuit, elles ont tendance à s'accumuler, ce qui explique cette mauvaise odeur au réveil.

I. Causes de la mauvaise haleine

Les causes de la mauvaise haleine sont diverses et variées :
  1. Les problèmes buccaux et les affections dentaires : Toutes les inflammations et infections de la bouche sont susceptibles de gâter l'haleine. Parmi les plus courantes, on compte les mycoses et les angines.
  2. Les caries négligées s’accompagnent souvent d’inflammation et de surinfection des gencives (gingivites) et peuvent se compliquer d’abcès, ce qui provoque de fortes odeurs liées à l’infection des tissus.
  3. Les affections dues à des champignons microscopiques (appelées mycoses) de la cavité buccale et les angines sont responsables de mauvaises haleines.
  4. Les causes ORL, c’est-à-dire dues à des infections au niveau du nez ou des sinus, telles que les rhinites ou les sinusites chroniques.
  5. La consommation de tabac, de café ou d’alcool.
  6. La consommation d’aliments à forte odeur, comme l’ail, l’oignon, les anchois, le fromage, la charcuterie, etc.
  7. L’inflammation des gencives.
  8. Les remontées d'acide.
  9. Une infection de la gorge, des amygdales ou des sinus, par exemple sous forme de mycose ou encore d'une angine.
  10. Manque de salivation (déshydratation de la bouche) due à certains facteurs tel que l'absorption de certains médicaments et le vieillissement du corps.
  11. Plus rarement, certaines maladies générales notamment insuffisance du foie ou des reins, désordre métabolique ou prises de médicaments particuliers.
  12. L'acidité gastro-oesophagienne : Elle perturbe l'haleine chez des personnes qui n'ont pas forcément de manifestations digestives. Le tabac et l'alcool sont souvent responsables, mais il arrive qu'aucune cause ne soit retrouvée.
  13.  
  14.  

II. Symptômes et signes typiques

Les signes d’une mauvaise haleine sont évidents, surtout pour l’entourage immédiat de la personne concernée :
  1. Une sensation de mauvais goût persiste dans la bouche.
  2. L’air sortant de la bouche et le nez sent mauvais.
  3. Les personnes avec qui vous parlez ont tendance à s’écarter.
  4. Des gencives saignantes sont le signe d’une gingivite et donnent aussi une mauvaise haleine.

III. Traitements

  1. Adopter une bonne hygiène buccale en se brossant bien les dents, ainsi qu’un brossage habituel de la langue, lieu favori pour les bactéries.
  2. Il existe des plantes ayant une bonne efficacité contre ces mauvaises odeurs telles que :
    La menthe poivrée, à prendre en bonbon ou chewing-gum.
    Le thé vert, à prendre sous forme de tisane ou en bonbons.
    La badiane (anis étoilé), à prendre en suçant directement le fruit de badiane.
    Le fenouil, à prendre sous forme de graine pour purifier l'haleine.
  3. Il existe des médicaments anti-acides et anti-reflux qui doivent être pris sur prescription médicale stricte. Ils sont efficaces, surtout chez l'enfant.
  4. Un rendez-vous chez le dentiste ou le médecin est recommandé surtout lorsqu’il s’agit d’une affection des gencives ou d’une sinusite par exemple.
  5. Éviter les aliments qui laissent une odeur désagréable.
  6. Eviter de consommer trop de café, d’alcool ou encore de tabac.
  7. Hydrater (boire, gargarisme, bain de bouche) le plus possible votre bouche.
  8. N'hésitez pas à utiliser des plantes pour soigner la mauvaise haleine, par exemple un bon truc consister à sucer des fruits de badiane.

IV. Les secrets d'une haleine fraîche

1. Se brosser la langue
Se laver les dents après chaque repas, utiliser le fil de soie dentaire le soir, pour éliminer les débris alimentaires entre les dents, est certes le minimum indispensable en matière d'hygiène mais il est également recommandé de se brosser la langue notamment son dos, où les papilles sont les plus marquées. Utilise pour ce faire des grattoirs à langue, en vente dans les pharmacies, ou pourquoi pas une petite cuillère. N'oublie pas enfin de brosser gencives, intérieur des joues et palais, de manière à chasser les bactéries.

2. Eviter la bouche sèche
Etant donné que la salive diminue le risque de mauvaise haleine. Il est important de garder une bonne salivation de la bouche, et ce en mâchant des chewing-gum ou de la menthe par exemple.
Eviter également le tabac, très nuisible à la sécrétion de salive, et qui apporte, en outre, son odeur particulière. Bois régulièrement pour balayer les dépôts sur la langue.