Zoom sur le viol des hommes par les femmes

Zoom sur le viol des hommes par les femmes

Physiquement, il est assez difficile de violer un homme en tant que femme, mais réellement ça existe et rarement abordé dans les médias...

Certes, la majorité de viols sont pratiqués par des hommes sur des femmes, mais il existe des cas d'hommes violés! et le cas le plus connu et qui a fait la une de la presse s'est passé pendant la seconde guerre mondiale. Un prêtre qui s'est fait violer par trois de ses paroissiennes. Il y a eu un grand nombre de débats à l'époque. Et on a finalement considéré effectivement, que le prêtre n'était pas consentant, que la mécanique sexuelle masculine s'est mise en oeuvre par automatisme, malgré le refus du bonhomme.

Dans l’imaginaire commun il s’agit d’un acte physiquement impossible, on estime qu’un homme ne peut pas être victime d’un viol sans l’avoir désiré un minimum.

Même si les témoignages restent rares sur les forums, quelques victimes osent raconter leur calvaire sur des sites anglophones. Dans la plupart des cas, l’alcool est la principale cause de l’agression, les hommes ayant un tel taux d’alcoolémie qu’ils en deviennent vulnérables. Mais ça n’explique pas tout.

Mais comment une femme parvient-elle à violer un homme ?

Fin novembre, trois femmes ont été condamnées pour le viol d’au moins quatre hommes au Zimbabwe. Elles souhaitaient récupérer leur sperme pour des rituels sacrés. Pour arriver à leur fin, elles auraient utiliser un stimulant sexuel.

Les rares cas de viol par des femmes sur des hommes qui ont été médiatisés rapportent l’usage de produits comme le Viagra. D’autres cas, plus trash évoquent l’emploi de coton tige, la séquestration…

On estime entre 7 à 10 % le nombre d’hommes ayant subi des violences sexuelles au cours de leur vie en France. Mais la plupart des agressions sont commises par d’autres hommes. Les cas les plus fréquents se retrouvent dans la pédophilie ou le viol en prison.

Enfin, parler du viol des hommes reste tabou, parce que le sujet fait appel à l’homosexualité, à la vulnérabilité. Bien que 93% des viols touchent les femmes, il serait tant que l’omerta sur les agressions sexuelles soit brisée chez les victimes masculines.