10 conseils pour aider votre enfant à surmonter les malheurs du divorce

10 conseils pour aider votre enfant à surmonter les malheurs du divorce

Pour diminuer la profonde déception qui perturbera la stabilité des enfants de divorce, voici des conseils de diamants qui pourraient les aider à surmonter la crise de cette rupture :

Le divorce a pour effet de diminuer les sentiments de sécurité et de protection chez les enfants, c’est pourquoi les psychologues reconnaissent que ses victimes nombre 1 ont besoin d’un soutien et d’une estimation de leur situation pour ne pas aggraver le problème de la séparation. En effet les parents doivent prendre en considération ces nobles conseils :

  1. Soyez sincère de clarifier ce qui s'est passé et évitez de dire: Mon fils, ou ma fille, votre père a des travaux à l'extérieur ou tout ira bien et on va se réconcilier dans le plus proche. Ne pensez pas que votre enfant n'est pas au courant. Même si votre but n'est pas de blesser ses sentiments, il reste nécessaire et bénéfique de lui illustrer la situation sans toucher bien sur son père ou de lui subir la responsabilité du divorce.
  2. Évitez de faire sentir votre morceau de foie qu’il a été un rôle dans la séparation. Tous les enfants des divorcés sont tacitement si mal, sous prétexte qu’ils sont à l'origine du divorce. Essayer de les convaincre que cette impasse est un problème d’adultes.
  3. Tous les enfants sont curieux par nature, ils posent souvent des questions et ils se sentent très sensibles à celles liées au divorce. Donc il faut les écouter doucement sans chercher à détourner leur attention sur ce qu'ils veulent savoir pour ne pas se choquer de la réalité.
  4. Laissez votre bébé émettre tout ce que chez soi sur la rupture de ses parents. Un grand nombre des enfants du divorce cache leur sentiment de douleur et de tristesse, de colère et de confusion, car ils ont peur d'exprimer ses sentiments qui influencent le comportement de leur parent. Les enfants ont besoin d’un espace de liberté pour réagir et divulguer de telles informations pour diminuer les douleurs de la séparation.
  5. Naturellement l’enfant souhaite la réunion de ses parents, et il n’hésite pas d’exprimer ce sentiment. Il n'y a rien de mal dans ce cas à lui dire de la possibilité d’une réconciliation.
  6. La majorité des enfants se sentent de la peur d'être abandonné ou marginalisé, lors de la séparation de leurs parents, ou ils seront privés de nourriture, d'abris, et de l'école. Et c’est mieux de clarifier le plan de leur avenir et la façon de poursuivre leur étude sans oublier de les faire s’assurer que vous jamais penseraient de les abandonner.
  7. Essayez de connaître des collègues de votre enfant dont les parents sont divorcés, c’est un bon moyen de savoir leurs obsessions et qui vous donnera la possibilité d’éliminer toutes les idées fausses qui subsistent dans l'esprit de votre enfant et qui vous aidera de lui rappeler que ses camarades sont passés par les mêmes circonstances et ils vivent maintenant une vie normale.
  8. Ne dis rien de mal à votre enfant sur son père, et évitez de lui pousser à transmettre des messages à votre ex-conjoint. Au contraire il faut inculquer l'amour envers les parents. Si l’enfant sent que l’un de ses parents exprime son mécontentement sur les sentiments exprimés par lui à l'un d’eux, il serait forcé à la contraction ou même tombé dans la dépression.
  9. N’oubliez pas de passer du temps avec votre famille et vos amis et laissez vos enfants se distraire et recevoir de la paix, de la sécurité et de l’amour avec la présence d’autres personnes qui partagent ces nobles sentiments avec lui, et évitez de lui faire sentir isolé au peuple.
  10. se documentez bien sur le sujet de divorce pour découvrir des enseignements profitables pour vous ainsi que vos enfants. Il existe de nombreuses histoires dans le même sens qui pourraient être utilisées pour augmenter la morale de votre enfant pour dépasser les douleurs du divorce.
  11. Vos enfants sont vos morceaux de foie, votre fortune après votre divorce, prenez soin d’eux, pour récolter leurs fruits après.