Les activités de la femme enceinte

Les activités de la femme enceinte

Les activités de la femme enceinte

Si la grossesse est un événement formidable dans la vie d'une femme, elle est aussi source de bouleversements et de transformations: votre corps se métamorphose, votre humeur change... alors que vous aviez trouvé un équilibre à deux, voici qu'il vacille: vous serez bientot trois. Ces neufs mois de bonheur et d'impatience suscitent de nombreuses questions car le quotidien n'est plus tout à fait ce qu'il était.

Puis-je mener une vie normale?
Si vie normale et grossesse ne sont pas incompatibles, il faut respecter quelques conseils de prudence:
- S'il vous est possible de garder votre activité professionnelle, ne vous surmenez pas trop et veillez à vous reposer davantage car la fatigue vous guette.
- Si de bonnes nuits de sommeil sont capitales, une petite sieste après le repas de midi vous aidera à garder la forme.
- Lorsque vous vous allongez, pensez à surélever vos jambes afin d'améliorer la circulation sanguine.
- Ne restez pas trop longtemps debout, évitez de porter des objets trop lourds et ménagez votre dos.
- Choisissez des chaussures stables dans lesquelles vous vous sentez bien soutenues et ne portez plus de hauts talons.
- Ne faites pas d'efforts excessifs: remettez à plus tard les grands travaux de peinture ou de nettoyage.

Et le sport?
Si vous etes une sportive avertie qui s'entraine intensivement et qui pratique son activité favorite sans modération, soyez raisonnable durant les neufs mois de grossesse. Certains sports sont déconseillés aux femmes enceintes: parlez-en à votre médecin . En général, il faut arreter toutes les activités dans lesquelles les chutes sont fréquentes: équitation, ski, moto, escalade... Faites également attention aux chutes à vélo ou à motocyclette car il n'est pas toujours facile de garder l'équilibre.
Préférez la marche et la natation qui vous maintiendront en forme tout au long de votre grossesse. Relaxez vous à la piscine en faisant des exercices de respiration et en vous préparant à l'accouchement: c'est excellent. N'oubliez pas de faire un peu de gymnastique prénatale avec un kinésithérapeute qui vous indiquera ce qui est bon pour votre état ou ce qui est à éviter.

Avoir des rapports sexuels pendant la grossesse?
Meme vivement désirée, l'attente d'un enfant représente un changement important et un bouleversement dans une vie de couple où l'équilibre affectif et sexuel est à retrouver. Alors que la grossesse fait naitre de nouvelles pulsions chez certaines femmes, d'autres voient leur désir changer.
Emu ou intimidé, le futur papa est parfois déconcerté devant ce corps qui se métamorphose et quelque peu jaloux de l'attention que porte sa compagne au bébé à venir. Ainsi, le fait de devenir parent modifie les rapports des deux conjoints et bouleverse leur sexualité.
De plus, de nombreuses craintes affectent souvent les relations: peur de faire mal au bébé, de le toucher durant le rapport, crainte d'une fausse couche, de déclencher des contractions utérines lors de l'orgasme...Si les médecins ne sont pas toujours loquaces au sujet de la vie sexuelle des futurs parents, n'hésitez pas à poser des questions afin que vous suyez rassurés.
Quand une grossesse se déroule normalement, il n'y a aucune contre-indication à faire l'amour jusqu'à la veille de l'accouchement.Parler de vos désirs, de vos envies et de vos craintes à votre partenaire et adapter votre sexualité aux modifications de votre corps.
Au fil des mois, les rapports peuvent devenir un peu incorfortables: faites donc preuve d'imagination, adoptez les positions différentes, recherchez les càlins plus que l'acte sexuel, découvrez une nouvelle façon de vous donner du plaisir...C'est le moment de se redécouvrir et de faire naitre entre vous une sexualité différente mais aussi enrichissante.
Il est des situations dans lesquelles votre médecin vous interdira toute relation jusqu'à la venue du bébé. La prudence est de rugueur quand il existe une menace de fausse couche, d'accouchement prématuré ou lorsque le placenta se trouve anormalement bas.